Nils UDO



" Même si je travaille parallèlement à la nature, et n'interviens qu'avec la plus grande prudence, une contradiction essentielle demeure. [...] Mon travail fait du tort à ce qu'il touche : la virginité de la nature. " (Nils udo)


Nils Udo né à Lauf, Bavière (Allemagne) en 1937.

Le sculpteur et peintre Nils Udo fait ses premières armes comme peintre.

Il est peintre avant de découvrir, en 1972, la nature comme espace pour son art.

En 1972, il abandonne la peinture, estimant qu'elle traite de la nature de façon artificielle et commence à travailler, selon ses mots, à la source même.

Il s'initie à la sylviculture
dans une petite plantation de Bavière et apprend la photographie.

C'est à la nature qu'il emprunte son matériau de base pour l'arranger de manière totalement inédite : un nid fait de troncs de bouleaux, de terre et de pierres ; une maison d'eau monumentale en Mer du Nord, construite avec des troncs d'épicéa et des brindilles de bouleaux...


Chez Nils Udo, l'œuvre d'art elle-même a une vie. Elle naît, se développe, vieillit et meurt. C'est une part de la nature ; elle est soumise à ses lois.

Il ne pense pas faire ce qu'il fait pour les autres mais pour la nature. C'est avec elle qu'il s'exprime, se découvre et s'enrichit... Il établit avec elle « un dialogue d'ordre spirituel et esthétique ». Ses travaux n'ont jamais un effet destructeur. Il n'hésite pas, même, à créer des œuvres ayant une portée morale : des monuments commémoratifs faits d'arbres morts témoignent des conséquences de notre civilisation. Grâce à ses œuvres, il met les hommes face à la réalité. Leur accusation muette a parfois un tel impact qu'ils doivent être démontés (c'est ce qui s'est produit en Picardie
, en 1984).


Sous l'impulsion de l'Association des producteurs de maïs
(AGPM), Nils Udo a créé en 1994 une vaste spirale composée de différentes variétés de maïs, à Laàs(Pyrénées-Atlantiques), sur deux hectares. L'œuvre fut réalisée sous les conditions et avec les méthodes de l'agriculture actuelle. Sculpture vivante, elle s'est étalée dans le temps et dans l'espace, en exposant la nature et le travail de l'homme sur cette nature.


Durant les étés 1994 et 1995, Nils-Udo a réalisé en Forêt de Marchiennes
et de Raismes (Nord), une installation sur le thème de la nature et du corps, dans le cadre d'une invitation du Fonds Régionale d'Art Contemporain Nord-Pas de Calais, en collaboration avec l'Université de Valenciennes.


En 1996, Nils Udo a participé au projet multimédia du chanteur Peter Gabriel
, EVE, en réalisant des œuvres qu'on retrouve dans une partie du CD interactif. Les photographies interactives à 360°, dont certaines sont mouvantes sur l'écran, permettent au joueur de résoudre des énigmes simples tout en découvrant ses réalisations.


En 2001, il participe au lancement du Parfum Mahora de Guerlain en travaillant sur des installations et en collaborant avec le réalisateur et photographe Bruno Aveillan.

Il a reçu le premier prix de la triennale internationale de la photographie à Fribourg et le premier prix du concours international du Parc d'Éole à Brest. (Source Wikipedia)